5 April 2019

Le projet Jälpem du boursier du millénaire Abigail Canales Ibarra

L’UNAI et la Bourse du millénaire du Millennium Campus Network aident des étudiants à concevoir et à mettre en œuvre des initiatives communautaires visant à promouvoir la durabilité et à aider les personnes dans le besoin.

5 avril 2019 – Abigail Canales Ibarra, membre de la promotion 2018 de la Bourse du millénaire, décrit ses objectifs et son expérience en tant que présidente du Projet Jälpem.

Le projet Jóvenes Altruistas Pensando en México (Jälpem) aide les personnes dans le besoin en fournissant des services de soins de santé à celles qui n’y ont pas accès. Son travail contribue à la réalisation de l’Objectif de développement durable n° 3: Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.

Veuillez lire les réponses d’Abigail à nos questions concernant son Projet Bourse du millénaire.

UNAI: Pouvez-vous décrire votre projet et son objectif général?

Abigail Canales Ibarra: Jälpem est une association de jeunes qui fournit une assistance complète aux communautés vulnérables par le biais de brigades multidisciplinaires. À travers les brigades, les personnes nécessitant des soins médicaux, dentaires, psychologiques, éducatifs, et juridiques sont traitées et assistées.  

UNAI: Comment votre projet a-t-il aidé les autres?

Abigail Canales Ibarra: Jälpem aide les autres par la prévention, l’évaluation, le diagnostic, et le traitement en thérapie interdisciplinaire en fournissant des soins de santé aux enfants, aux jeunes, aux adultes et aux personnes âgées qui n’ont pas accès à ces services essentiels.

UNAI: Quels sont les thèmes qui vous ont incités à agir et à mettre en œuvre votre projet?

Abigail Canales Ibarra: C’est le manque de soutien de la part des habitants des communautés rurales du Mexique qui nous a incité à agir et à mettre en œuvre notre projet. Je pense que nous avons tous droit à une qualité de vie élevée et à une bonne santé. Et grâce à toutes les personnes de notre communauté qui ont voulu aider, nous avons pu améliorer la santé des autres dans notre communauté en combinant effort, vocation et amour.

UNAI: Quel conseil donneriez-vous aux autres étudiants qui souhaiteraient s’impliquer dans leur communauté?

Abigail Canales Ibarra: Je leur dirais d’être emphatiques, visionnaires, et à l’écoute des autres. Nous pouvons tous aider, nous devons simplement faire preuve d’humilité, d’empathie et d’inclusion.

UNAI: Quels sont les obstacles majeurs que vous avez surmontés pendant que vous élaboriez votre projet, y compris lors des phases initiales?

Abigail Canales Ibarra: Les principaux obstacles que nous avons surmontés étaient le manque de ressources pour le projet, la difficulté liée au transport vers les communautés vulnérables, et le manque d’équipements pour les thérapies multidisciplinaires.

Si vous désirez devenir membre de la Bourse du millénaire de le promotion 2019, veuillez postuler à la Bourse du millénaire ici. Les candidatures issues du premier appel sont évaluées sur une base continue.