16 November 2018

La Journée Mondiale du Diabète célébrée à l’Université Ibn Tofaïl de Kénitra, au Maroc

16 novembre 2018 – L’Université Ibn Tofaïl  (ITU), une institution membre de l’Impact universitaire des Nations Unies (UNAI), et la Ligue marocaine de lutte contre le diabète ont organisé un évènement les 9 et 10 novembre, à l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète placée cette année sous le thème : « Famille et Diabète ». Parmi les objectifs de cet évènement, les organisateurs se sont focalisés sur la sensibilisation du grand public et des patients ainsi que sur l’importance de la prévention de la maladie.

Durant deux jours, cette initiative aux dimensions sociales et médicales a été caractérisée par l’organisation de rencontres de sensibilisation et d’éducation au diabète et sur le mode de vie sain. Au programme figurait également une séance de formation continue sur cette maladie aux conséquences graves au profit des médecins et du personnel infirmier de Kénitra et de sa région, ainsi qu’une grande campagne de dépistage de la glycémie, du cholestérol, des triglycérides, et une campagne de vaccination antigrippale gratuite.

Pendant la première journée, médecins et spécialistes du diabète ont dispensé des formations et des ateliers à des praticiens (publics et privés) sur :

Les complications et le traitement du diabète ;  
L’éducation diabétique : son rôle essentiel dans la prise en charge du diabète ;
Hypoglycémie et Diabète ;
Hyperglycémie et Diabète ;
La grossesse diabétique ;
Quoi de neuf dans le traitement du diabète ?
Insulinothérapie : pourquoi, quand et comment ?
Discussion de cas cliniques

L’objectif principal de cette initiative a été d’améliorer la prise en charge des personnes diabétiques, de promouvoir l’éducation diabétique, d’améliorer le traitement du diabète à travers tout le pays, de promouvoir la recherche sur le diabète et l’épidémiologie nationale.

D’après le Professeur Jamal Belkhadir, président de la Ligue marocaine de lutte contre le diabète, le choix de la ville de Kénitra pour l’organisation de cette journée fait suite à une initiative de l’Université Ibn Tofaïl (ITU), réputée pour son ouverture sur l’environnement scientifique, médical, économique et social. « Cet événement constitue l’occasion idoine pour mettre en exergue les efforts entrepris par notre pays dans le processus de lutte contre le diabète. C’est aussi l’opportunité de rappeler l’importance de la prévention contre cette maladie et comment préserver le capital-santé des patients », a-t-il indiqué.

Tout en saluant cette initiative qu’il a qualifiée de louable, le président de l’Université Ibn Tofaïl, Azeddine El Midaoui a mis l’accent sur l’importance de l’approche participative pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens, notamment en matière de santé. Il a, par ailleurs, rendu un hommage à la Ligue marocaine de lutte contre le diabète pour les efforts inlassables qu’elle ne cesse de mener, en étroite collaboration avec le ministère de tutelle, dans la lutte contre une maladie qui nécessite suivi, encadrement et prise en charge.

Azeddine El Midaoui a aussi tenu à rappeler l’ouverture de l’Université sur son environnement. « Son rôle ne se limite pas uniquement à la formation des étudiants, mais elle contribue aussi de manière effective au rayonnement des valeurs de patriotisme, de citoyenneté et de solidarité », a-t-il souligné.

Le diabète augmente considérablement dans le monde. D’après les dernières estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 422 millions de personnes dans le monde sont diabétiques, parmi lesquelles 47% sont des femmes. Le diabète se caractérise par la gravité des complications qu’il engendre. En effet, il est la première cause d’insuffisance rénale terminale, de cécité et d’amputation des membres inférieurs, et il est aussi la sixième cause de mortalité. D’après la Ligue marocaine de lutte contre le diabète, la situation est particulièrement préoccupante au Maroc.

Grâce aux rencontres, aux ateliers et aux campagnes de sensibilisation et de dépistage, la célébration de la Journée Mondiale du Diabète a permis au grand public de la région de Gharb-Chrarda-Béni Hssen et des régions avoisinantes de Kénitra d’être informé et de mieux comprendre l’importance de la prévention de la maladie.