7 March 2019

L’Université nationale Kazakhe Al-Farabi a tenu une table ronde sur le Modèle de l’ONU à la mission du Kazakhstan

L’Université nationale Kazakhe Al-Farabi a tenu une table ronde sur le programme Model UN-New Silk Way à la Mission permanente de la République du Kazakhstan aux Nations Unies à New York.

L’initiative Model UN-New Silk Way fournit aux étudiants en année de Master à l’Université Kazakhe Al-Farabi, un programme d’échange universitaire de 10 jours pour améliorer leur compréhension de la consolidation de la paix et de la diplomatie, de même que leur prise de conscience du rôle du Conseil de sécurité au sein des Nations Unies. La table ronde a permis aux étudiants de partager leur point de vue sur l’initiative avec l’ambassadeur Kairat umarov, représentant permanent de la République du Kazakhstan aux Nations Unies.

L’ambassadeur Umarov s’est dit fier de l’adhésion du Kazakhstan au sein des Nations Unies et du rôle qu’il y joue, en particulier son mandat de deux ans exécutés en qualité de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU de 2017-18. L’ambassadeur Umarov a également souligné le rôle important que joue le Conseil de sécurité de l’ONU dans les efforts visant à faire face aux défis internationaux et à les résoudre afin de promouvoir la paix et la sécurité mondiale. Il est convaincu que la participation des étudiants au programme d’échange constituera une grande expérience pour ceux qui désirent être des diplomates et intégrer la diplomatie dans leurs futures carrières. 

Les présentations des étudiants de l’Université nationale Kazakhe Al-Farabi ont porté sur la paix et la sécurité en Afghanistan, au Moyen Orient, et dans la péninsule coréenne. Les discussions ont mis en exergue l’importance des résolutions pacifiques et de la confiance lors des négociations internationales, et fait des recommandations en faveur du développement durable qui garantit un environnement sûr et favorise la stabilité économique et politique. 

Le professeur Rafis Abzov a remercié les étudiants d’avoir pris part à la table ronde, et leur a partagé son analyse détaillée sur l’économie mondiale et les affaires internationales.

Dans l’ensemble, les participations à la table ronde ont fait ressortir l’importance de la collaboration internationale, au lieu de l’isolationnisme, comme la meilleure méthode pour les pays de s’aider mutuellement.