Enseignement supérieur

 

Historiquement, l’enseignement supérieur a souvent été inaccessible à certains groupes comme les femmes, les minorités ethniques, les handicapés et les pauvres. La Convention Internationale des Droits économiques, sociaux et culturels appelle à l’accès à l’enseignement supérieur, prônant qu’il est nécessaire pour le « bon développement de la personnalité de l’homme et de son sens de la dignité ». L’esprit de cette convention souligne les Objectifs de Développement Durable, qui reconnaissent que l’accès à l’enseignement supérieur est vital pour l’apprentissage de longue durée. L’ODD 4 inclut l’accès à l’enseignement supérieur dans sa troisième cible : « D’ici 2030, assurance d’un accès équitable pour tous les hommes et les femmes à un enseignement abordable et de qualité, professionnel et supérieur, incluant l’université ». Cette cible montre que l’enseignement supérieur doit être accessible à tous et de grande qualité. Augmenter l’accès à l’enseignement supérieur permet d’optimiser le potentiel et un grand développement durable universel. En tant que dispensateurs d’enseignement supérieur, les universités peuvent directement contribuer à la réalisation de l’ODD 4 et de ses cibles.

L’enseignement supérieur permet aux individus d’étendre leur savoir et leurs compétences, d’exprimer clairement leurs pensées à l’oral et à l’écrit, de saisir des concepts et des théories complexes, et d’accroître leur compréhension du monde et de leur communauté.

Il a également été montré qu’il améliore la qualité de vie des individus ; les études montrent que comparés aux lycéens diplômés, les diplômés universitaires ont une espérance de vie plus longue, un meilleur accès aux services de santé, de meilleures pratiques alimentaires et sanitaires, une stabilité et une sécurité économiques supérieures, des perspectives d’emploi plus stables et une plus grande satisfaction professionnelle, une dépendance moindre de l’assistance de l’Etat, une meilleure compréhension de la gouvernance; les études supérieures permettraient un plus grand service et un leadership communautaire, d’avoir plus d’assurance et de réduire la criminalité et le taux d’incarcération. De plus, les diplômés d’université possèdent un plus taux d’accès à internet, plus de temps à consacrer aux loisirs et à des activités artistiques, et une participation plus importante au vote.