Dialogue interculturel

Le dialogue entre les civilisations fait partie de la structure fondamentale des Nations Unies. Ce point a été souligné par son ancien Secrétaire général, Kofi Annan, lorsqu’il déclara : « Les Nations Unies ont été créées dans la conviction que le dialogue peut triompher dans la discorde, que la diversité est une vertu universelle et que les peuples du monde sont bien plus liés par leur destin commun qu’ils ne sont divisés par leurs identités distinctes. »

La plupart des conflits proviennent de l’intolérance, dont l’origine est souvent l’ignorance. La diversité du monde conduit à une expérience enrichie dans le partage et la connaissance de nos différences. Cette expérience peut favoriser une coexistence pacifique entre les peuples. Le dialogue interculturel implique le partage des idées et des différences avec l’intention de développer une compréhension plus poussée des différents points de vue et pratiques. Selon l’UNESCO, le dialogue interculturel favorise la cohésion sociale et aide à la création d’un environnement favorable au développement durable. Les universités et établissement d’enseignement supérieur ont la capacité unique de favoriser ce dialogue car ils sont des centres de savoir et de débat.

Les jeunes veulent construire des sociétés fondées sur l’égalité, la justice sociale, l’inclusion et un avenir partagé. Tout cela nécessite une croissance socio-économique inclusive, basée sur des systèmes démocratiques et de gouvernance d’inclusion, ainsi que sur le respect des lois et des droits et libertés fondamentaux, comprenant la diversité culturelle. Les jeunes peuvent jouer un rôle crucial dans la progression de ce dialogue et atteindre une compréhension culturelle. Ils peuvent aider à former la vie économique, sociale ; politique et culturelle de leur communauté et de leur pays.

Ce centre est actuellement vacant. Si vous êtres intéressé à devenir un centre, envoyez un e-mail à academicimpact@un.org.