15 March 2019

Davy Atanga, boursier du millénaire: L’initiative Réseau des mentors libère le potentiel des étudiants ghanéens

L’UNAI et la Bourse du millénaire du réseau des Campus du millénaire viennent en aide aux étudiants pour concevoir et mettre en œuvre des initiatives communautaires afin de promouvoir le développement durable et aider les personnes dans le besoin.

15 mars 2019 – Cette semaine, l’UNAI met en avant le travail d’Ayuune Atanga, d’Elona Boateng, de Susan Dacosta, et d’Ayebilla Avoka, étudiants boursiers de la Bourse du millénaire promotion 2018, pour leur travail dans le cadre de l’initiative réseau des mentors au Ghana.

Leur programme encourage l’Objectif de développement durable 4: Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie au travers du mentorat, du tutorat et d’activités éducatifs et récréatifs. Voici le message de Davy Ayunne Atanga, étudiant bénéficiant de la Bourse du millénaire :

Le réseau des mentors est un programme de mentorat d’enseignement secondaire piloté par des étudiants bénévoles de l’Université d’Ashesi au Ghana. En 2015, le projet a été lancé par deux étudiants de l’Université d’Asheshi afin d’améliorer l’éducation des collégiens et lycéens d’Iower, vivant dans des conditions particulièrement difficiles et fréquentant des écoles piètrement équipées au Ghana. Notre programme de mentorat propose un tutorat personnalisé et gratuit, des conseils d’orientation, et une source d’inspiration dont les étudiants ont besoin afin de pouvoir prendre des décisions de façon active et réfléchies qui pourront les aider à réaliser leur potentiel dans leurs études et leurs vies, peu importe les difficultés qu’ils pourront rencontrer.

Les étudiants ciblés vivent et fréquentent majoritairement des écoles situées dans des zones du pays où leur environnement – infrastructures sociales sous-développées, accès limité à l’information, isolement et faible exposition, etc. – limite leur ambition. Ces étudiants vont dans des écoles qui ne disposent pas de manuels scolaires, et où les effectifs insuffisants sont peu encadrés. Tous les weekends, notre formidable équipe d’étudiants volontaires passe près de deux heures de leurs temps avec leurs mentorés, pour les aider à réviser les sujets qui n’ont pas été compris en classe, et organise des sessions de développement personnel. Nous organisons également des séminaires pédagogiques, des voyages de découvertes, et des activités récréatives qui sont toutes destinées à créer un environnement favorable à l’apprentissage et au développement holistique.  

Au cours de la vie du réseau des mentors, nous avons distribué plusieurs manuels scolaires à nos écoles partenaires, ce qui a permis de faciliter l’enseignement et l’apprentissage. Nos activités ont eu pour conséquence d’améliorer grandement la fréquentation scolaire et de réduire le taux de décrochage scolaire au sein des écoles avec lesquelles nous travaillons. L’un des points majeurs de notre programme de mentorat au sein des collèges a été l’amélioration du taux de réussite à l’examen du diplôme d’études secondaires, diplôme que les étudiants doivent obtenir pour pouvoir entrer au lycée. En outre, nos séminaires dans les établissements du secondaire ont non seulement encouragé les étudiants à rêver plus grand mais ont également permis de présenter certaines opportunités clés comme au sujet des programmes de bourses et des aides financières.  

Comme la plupart des initiatives, le réseau des mentors fait face à ses propres défis. Le premier et le plus important a été le courage de transformer une idée en action, explique Prince Kwarase, membre fondateur. De plus, trouver les bonnes personnes avec qui travailler a également été difficile. Lorsque le projet a été lancé en 2015, les volontaires ont financé les activités sur leurs propres deniers, et il était dur de trouver des personnes capables de faire un tel sacrifice. Après quatre années, le financement est encore un enjeu majeur. Nos principaux postes de dépenses restent les déplacements des mentors, l’organisation des séminaires, etc. Le manque de financements a constitué un goulet d’étranglement dans nos efforts pour soutenir les écoles partenaires au moyen de manuels scolaires et d’outils pour améliorer l’enseignement et l’apprentissage.

Grâce à une généreuse subvention de la Fondation Ford, nous sommes actuellement en mesure de financer la plupart de nos besoins premiers. Cependant, nous manquons toujours de fonds suffisants pour pouvoir mettre en œuvre nos projets d’envergure comme la fourniture d’outils TIC de base afin de promouvoir l’enseignement des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques. Un autre défi majeur a été de concilier le travail scolaire et les activités du projet. En tant qu’étudiants, le temps est une ressource inestimable qui est parfois difficile à trouver.

En dépit des nombreux défis, le travail sans relâche de nos volontaires dévoués est un gage pour réaliser les objectifs du projet. Notre meilleure motivation reste l’impact positif de nos efforts sur les étudiants et leurs communautés. Ce travail me tient particulièrement à cœur en raison de ma propre histoire. Ayant traversé les mêmes difficultés, je tire une incroyable satisfaction d’être capable d’orienter et d’inspirer les autres, chose dont je n’ai pu bénéficier. Pour les autres étudiants qui souhaitent changer les choses au sein de leurs communautés, je leur dirais que votre idée, fût-elle excellente, devra faire face au découragement des autres et à vos propres doutes. Donc, lancez-vous!

Une fois l’idée mise en œuvre, les touches finales viendront avec les retours d’expérience. Cependant, avant de vous lancez, prenez le temps de trouver des partenaires qui croiront tellement dans votre idée qu’ils agiront comme si c’était la leur. Vous aurez toujours besoin d’une équipe, et votre équipe déterminera dans une grande mesure ce qu’il adviendra de votre idée. Avec d’excellentes idées, du courage et la bonne équipe, vous êtes prêts à changer le monde! Mais avant de vous lancer, souvenez-vous des paroles de Mahatma Ghandi, «Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde!» 

Si vous souhaitez rejoindre la promotion 2019 de la Bourse du millénaire, postulez ici. La première série de candidatures sera évaluée au fur et à mesure.